Valentin Guillod: Du changement !

guyb2650

L’inter-saison de Valentin Guillod comporte beaucoup de changements en vue de l’année prochaine. Nouveau team, nouveau programme d’entraînement, le Fribourgeois sentait le besoin de changé plusieurs points important. Il nous en dit plus !

Nous sommes à quelques jours du Supercross de Genève, comment te sens-tu ?
Ces derniers temps c’était un peu la course car je me suis blessé en Californie il y a quelques semaines. Je me suis fais une petite fissure au coude mais j’ai bien récupéré et je serai bel et bien derrière la grille à Genève. J’ai en plus dû me faire opérer des dents de sagesse. Ce n’était pas une période de tout repos. Je ne serai pas à 100% ce weekend mais je vais essayer de me faire plaisir. Je ne serai pas à ma place c’est sûr, car les autres pilotes roulent depuis des mois en SX. Je ferai de mon mieux et je profiterai d’être devant le public Suisse car c’est toujours un moment incroyable. Je vais au Supercross de Genève depuis mes 4 ans et ça a toujours été un rêve d’y rouler.

Comment est-elle arrivée cette blessure ?
Lors de mon deuxième jour sur la Honda, je m’entrainais en SX et j’ai fais une petite chute banale, sur le côté. J’avais un peu mal au coude et ça ne passait pas, j’ai donc décidé de rentrer et me faire soigné ici. Sur les premiers examens, les médecins n’ont rien trouvé mais j’avais toujours cette douleur. J’ai été faire un IRM et là ils ont pu voir une fissure dans le coude. Ce n’était rien de grave mais cela m’empêchait de m’entraîner sur la moto.

Ton séjour aux USA fût bref mais tu as quand même pu en profiter ?
Oui j’ai pris beaucoup de plaisir. Je me suis entraîner avec Ryan Hughes et j’ai fais une course de deux heures de vélo, le troisième jour. J’étais frais! (rire) J’y retourne après le Supercross de Genève pour m’entraîner en Motocross.

Le peu que tu as roulé sur la Honda, tu en as pensé quoi ?
Je n’ai pas encore pu essayer la 2017, donc j’étais sur la 2016. Même ce weekend, je pensais rouler avec la nouvelle mais ça ne sera pas possible. Sinon, j’ai été très content du chassis et de toute la partie cycle de la moto. Je sens que c’est moi qui domine la moto, contrairement aux autres motos que j’ai pu rouler dans le passé. Je me sens grand sur la moto et c’est vraiment cool. Du côté du moteur, c’est différent de ce que j’avais avant donc je dois encore m’adapter à ça. Dans l’ensemble, je suis content et je me suis fais plaisir.

Même en ayant pas essayé la 2017, tu es confiant pour la saison prochaine ?
Oui bien-sûr, j’ai beaucoup observé Bobryshev durant les derniers GP et je sais qu’ils (ndlr: Honda HRC) n’avaient pas fait grand chose sur la moto. Elle fonctionne vraiment bien de base donc je suis confiant. Honda a changé beaucoup de choses sur la 2017 et d’origine c’est une moto qui est déjà très efficace et aboutie.

guyb2667

Longue saison avec 19 Grand Prix l’an prochain, tu seras prêt ?
Je suis content de voir que les organisateurs se bougent et font du bon boulot. La première chose que j’ai regardée sur le calendrier était le GP de Suisse, je suis très content qu’il soit de nouveau au calendrier. Ça va être une longue saison, il faudra arriver prêt et tenir toute la saison. Il y a des nouveautés comme la grille en fer au départ. J’aime bien le concept car je n’aimais pas du tout préparer ma trace! (rire) On ne se rend pas compte de l’extérieur mais les traces sont souvent dans un état catastrophique et avec ce système, tous le monde sera à armes égales. À Valkenswaard par exemple, il y avait cinq catégories et il y a eu un orage avant nous, c’était la « cata ».

Changement de structure pour la saison prochaine, comment tu vois la chose ?
Le plus gros changement dans l’approche de ma saison c’est que j’arrête de travailler avec Yves Demaria. Après quatre ans nous avons décidé de mettre un terme à notre collaboration. J’aborde 2017 avec de nouveaux défis et une nouvelle façon de travailler. Je vais également quitter le sud de la France pour revenir en Suisse. Je suis super excité de ces changements! Je change d’équipe aussi en rejoignant Assomotor Honda. Nous irons en Sardaigne début janvier pour commencer les tests. Le team manager est cool et la structure est vraiment à la hauteur. Nous serons l’équipe secondaire du HRC et si un des pilotes du team usine se blesse, je récupère son matériel et ses mécaniciens.

Au niveau de tes sponsors, quels sont les changements ?
Cette année j’ai eu le soutien d’Alpinestars pour les bottes et ils m’ont équipé pour les Nations et l’inter saison. C’était vraiment top. Le team a signé Sidi pour les bottes et Circuit pour les équipements. Normalement je continue avec Bell pour les casques et j’ai déjà re-signer avec 100% pour les lunettes et Five pour les gants. Je suis toujours soutenu par Tissot depuis 2014.

Les USA, ça te fais toujours rêver ?
Oui bien-sûr, quand tu regardes les courses à la TV c’est vraiment grandiose. Le championnat de SX ça fait rêver et l’outdoor ça a l’air pas mal non plus. Si un jour j’ai une bonne opportunité d’y aller, j’y réfléchirai mais je pense que j’accepterai vite le deal. Pour l’instant je suis bien ici, j’ai de bons contrats donc à voir si l’occasion se présente.

Par Jey Crunch
Photos: Steve Giberson / Vital MX

Ein Kommentar

  1. Avatar yannic 29. November 201620:46

    English please

Kommentar hinzufügen

Du musst eingelogged sein um einen Kommentar zu verfassen.